Break à Verbier

C’est parti pour 3 jours sur un terrain de jeu infini qui se trouve entre Verbier, le Val de Bagnes et la Tzoumaz! Une région que j’adore, été comme hiver car il y a toujours de quoi faire.

En plus, depuis plusieurs saisons, la région propose le VIP Pass (Verbier Infinite Playground Pass) pour chaque personne qui passe une nuitée dans un logement de Verbier, du Val de Bagnes ou de la Tzoumaz, que ce soit en hôtel, en location de vacances, en cabane de montagne ou même chez des amis habitants la région! Grâce à ce pass, une multitude d’activités variées (plus de 100) sont offertes à leurs détenteurs, les transports en CarPostal sont gratuits dans toute la région ainsi que la majorité des remontées mécaniques pour les piétons et des offres spéciales sont faites pour les vététistes. De quoi s’occuper et découvrir les trésors de la région.

La preuve, voici tout ce qu’on a fait en seulement moins de 72h.

Vendredi:

Beau-Site

Nous sommes arrivés à midi sur les hauteurs de Martigny, à Chemin-Dessus et avons débuté ce séjour par la visite de Beau-Site.

Il s’agit d’un hôtel-restaurant au charme désuet de plus de 100 ans. Le lieu propose une cuisine végétarienne, faites de produits locaux, bio qui se déguste à l’intérieur ou en terrasse avec une vue panoramique.

Nous avons pu tester le buffet de midi, préparé par Olivier qui fut absolument succulent!

Je l’ai appris et je l’ai ressenti en étant sur place, Beau-Site est un lieu où l’on vient se déconnecter de la frénésie du quotidien pour se reconnecter avec soi-même. Des retraites de yoga sont organisées toute l’année mais il est aussi tout à fait possible de s’y rendre sans objectif précis.

Il s’agit d’un pensionnat qui a gardé son charme de l’époque, les clients qui s’y rendent sont donc avertis: les toilettes et salle de bains se trouvent à l’étage et les chambres ont un style ancien simple avec une pointe de couleur.

Perso, j’ai trouvé les lieux très apaisants et le cadre idyllique pour se recentrer.

>> http://chemin.ch/

«Des Mines aux saveurs d’alpage»

Après ce bon repas, nous sommes partis non loin de là pour retrouver Cherries Walks, notre guide et accompagnatrice pour une visite de la mine du Mont-Chemin.

Pleine d’énergie, Cherries nous a appris de manière ludique les différents minéraux présents sur place. Nous sommes ensuite entrés dans la galerie et avons pu admirer le travail datant des années 40.

C’est assez bluffant de constater ce qu’on était capable de faire à l’époque, sans toute la technologie et les outils que l’on a à disposition de nos jours.

Trois heures plus tard, à boire les paroles de Cherries tout en nous baladant en forêt, c’est sur les hauteurs du Levron que nous nous sommes arrêtés déguster quelques fromages pour clôturer cette activité.

>> https://www.verbier.ch/ete/offres/des-mines-aux-saveurs-dalpage-verbier-station-fr-ete-3038500/

*activité comprise dans le VIP Pass – Tous les vendredis de 13h30 à 18h – Jusqu’au 27 août 2021

Check-in à l’Experimental Chalet 

Arrivés à Verbier après une vingtaine de minutes en voiture, nous avons pris possession de notre chambre à l’Experimental Chalet. Ca faisait longtemps que j’entendais parler de cet hôtel et que je souhaitais le tester.

A peine les bagages déposés dans notre chambre au style retro-chic que nous nous mettons à nouveau en piste.

>> https://fr.experimentalchalet.com/

Dîner Chez Dany

Le spot est connu pour y admirer les plus beaux couchers de soleil de la région. Manque de bol, ce soir-là le ciel était partiellement couvert… Qu’à cela ne tienne, le soleil est aussi présent sur le carte, on a donc largement trouvé de quoi se réconforter!

Monsieur a craqué pour une fondue et moi pour les tagliatelles à la truffe, rien que d’écrire ses quelques mots j’en salive encore. C’était très bon.

Une adresse que nous avons apprécié tant pour ses bons plats, l’accueil chaleureux et le cadre splendide. On reviendra et espérons qu’on l’aura ce fameux coucher de soleil la prochaine fois.

Pour les plus téméraires, il est possible de rejoindre le restaurant à pieds, pour le retour par contre, pensez à prendre une lampe frontale.

>> https://www.chezdany.ch/

Samedi:

Lever du soleil & cours de yoga au Mont-Fort

Cui-cui-cuiiiiiiii! Les oiseaux ont criés fort et très tôt dans mon téléphone ce matin-ci.

Il est 4h pétante quand nous sortons de l’hôtel pour rejoindre le bus spécial à Medran qui nous conduira jusqu’à la benne des Gentianes qui mène au Mont-Fort. Objectif du réveil matinal, observer le lever du soleil à 3’300m d’altitude.

Arrivés sur place, nous avons été les premiers à gravir les quelques marches qui mènent au sommet du Mont-Fort pour assister au spectacle depuis la meilleure loge. J’ai regretté ne pas avoir emmené ma grande doudoune-sac de couchage comme je l’appelle car qu’on se le dise, ça caille là-haut! Pourtant j’étais quand même bien couverte, étant frileuse, je prends toujours des précautions mais mes petites fesses ont eu un peu froid, posées une bonne heure sur la roche au vent.

C’est avec le doux son des cors des alpes que le timide soleil s’est finalement offert à nous, un moment ressourçant, chargé de bonnes énergies.

Une fois le soleil bien là, nous avons déroulé nos tapis de yoga et avons procédé à une session de 45 minutes, menée par Cédric Reynard. Le vent a rendu la relaxation un peu challenging mais je peux désormais cocher une case de ma bucketlist: yoga à 3’330m, fait!

Après l’effort, le réconfort. Nous avons pris le petit-déjeuner (compris dans la formule) à l’igloo des Gentianes, quelques mètres plus bas. C’était fou de se dire qu’il n’était même pas 10h du matin et qu’on avait déjà fait tout ça! Une chose qui est sûre et que j’ai appris avec le temps (surtout pour une grande dormeuse comme moi), on ne regrette jamais de se lever tôt.

>> http://www.4vallees.ch/fr/fppoi-lever-du-soleil-au-mont-fort-131.html

En avant la tyrolienne

Sur cette si bonne lancée (sympa le jeu de mots non?), nous sommes remontés au Mont-Fort pour se lancer dans le vide à la vitesse de l’éclair, ou presque. La station propose une descente de 1.4km en tyrolienne à plus de 100km/h.

Je ne sais pas vous mais quand je fais ce type d’attraction, j’ai souvent un sentiment partagé quelques secondes avant de me lancer. Je me mets à douter et imaginer le pire… puis, je finis quand même toujours par y aller. Cette fois-ci, j’ai vu une petite fille, qui devait avoir moins de 10 ans, y aller franchement, avant son père, sans hésiter. Ca m’a mis un boost.

Tout juste 2 minutes après, j’avais déjà rejoint l’autre bout (sans crier). J’ai adoré être suspendue face à un décor si beau. Je vous recommande vivement cette activité.

>> http://www.mont4zipline.ch/

Nous avons poursuivi la journée par une balade des Ruinettes jusqu’à la Croix-de-Coeur, où nous nous sommes arrêtés pour une pause repas. Le temps s’est ensuite gâté, on a alors pris les cabines pour redescendre et rentrer à l’hôtel se reposer un peu.

Visite de la microbrasserie V Bier

Nous avons été accueillis par Anders, responsable du restaurant Vie Montagne, une établissement que nous avions eu l’occasion de découvrir lors d’un précédent séjour à Verbier.

J’aime beaucoup l’atmosphère qui règne dans ce restaurant, en plus on y mange très bien mais ce n’est pas ce que nous sommes venus faire ce soir-là.

Anders nous a raconté l’histoire de V Bier, la marque qu’il a créé en 2017. Nous avons pu dégusté les différents types, reconnaître leur particularité, leurs ingrédients et visiter les sous-sols de Vie Montagne, où se trouve les cuves.

Nous ne sommes pas de fins connaisseurs mais c’était très intéressant d’en apprendre plus sur cette boisson si facile à boire et pourtant si complexe à produire! Je me suis surprise à apprécier la Pale Ale, qui en général n’est pas ma bière préférée.

>> https://www.viemontagne.com/v-bier

Repas au 22 du Crock No Name 

Nous achevons cette longue journée dans le premier speak easy de Verbier où nous rencontrons Pierre Jean, le gérant du Crock No Name. Personnalité de la vie nocture à Verbier, Pierre Jean, nous a accueilli tout sourire et nous a raconté comment il en est venu à ouvrir son propre restaurant caché derrière une porte dérobée.

Une adresse ultra confidentielle où il a d’abord proposé les plats de sa grand-mère, qu’il cuisinait lui-même pour ensuite engager des chefs de renoms tant le succès fut grand. Ce n’est d’ailleurs autre que le Chef Adam Bateman qui est aux commandes actuellement, ancien Chef de cuisine de Sir Richard Branson et du célèbre chef Raymond Blanc. Bien que la cuisine proposée soit audacieuse et semi-gastro, le tout se fait dans une atmosphère décontractée et un décor très cosy qui est très plaisante.

La petite touche qui fait toute la différence: chaque plat est préparé avec des produits (ultra) locaux et respectueux de l’environnement, le tout fait sous nos yeux.

Gros coup de coeur pour cette adresse, on s’est regalé, tout est fait avec finesse et avec le sourire!

Comme son nom l’indique, il n’y a que 22 places donc soyez rapides si vous souhaiter vivre cette expérience exclusive.

>> https://crock.ch/le-22-table-dhotes/

Dimanche:

A la découverte des plantes

Après une nuit de sommeil bien méritée, nous sommes partis en milieu de matinée retrouver Isabelle Gabioud, productrice de plantes aromatiques et médicinales, ainsi que Guillaume Besson, un botaniste de terrain et cuisiner passionné.

Isabelle nous a fait découvrir son jardin sauvage sur les flancs de Sarreyer. Depuis toute jeune, elle s’intéresse de près aux plantes et a accumulé un savoir impressionnant sur leurs vertus médicinales et culinaires.

Elle fait partie de l’Association des paysans et artisans de Sarreyer, première communauté Slow Food de Suisse. Ils tiennent le café-restaurant du Mont-Fort dans le village qui propose des petits plats locaux, très bien assaisonnés vous l’aurez compris.

C’est d’ailleurs là-bas que nous avons pris le repas de midi. Nous avons dégusté des tagliatelles fraîches fait par Raphaël, un membre de l’association, à l’ail des ours, c’était exquis!

Cette activité est proposée par l’office du tourisme en collaboration avec les membres de l’association, il s’agit d’une activité gratuite avec le VIP PASS.

>> https://www.verbier.ch/ete/inside/inspiration/du-moulin-au-jardin/

Direction le lac et barrage de Mauvoisin

Pour cette dernière activité du week-end, une petite balade digestive nous attendait à une trentaine de minutes en voiture de Sarreyer, dans le Haut Val de Bagnes, espace naturel protégé, pour rejoindre le plus élevé barrage à voûte d’Europe.

Arrivés sur place, nous avons découvert le sentier du barrage qui retrace l’histoire et la construction de celui-ci. J’ai été complètement subjuguée d’apprendre qu’il a été construit en seulement 7 ans, entre 1951 et 1958.. encore une prouesse humaine incroyable!

Au sommet du barrage, la vue est à couper le souffle, d’un côté ce beau lac dans lequel se déversent d’impressionnantes chutes d’eau et de l’autre le calme de la vallée. J’aurais pu rester des heures à contempler ce décor.

Si vous n’avez pas de voiture, pas de panique, le car postal s’y rend plusieurs fois par jour et le voyage est gratuit avec le VIP Pass.

>> https://www.verbier.ch/ete/inside/destination/lieux-incontournables/barrage-de-mauvoisin/

C’est ainsi que s’achève notre séjour à Verbier! Ca nous a fait un bien fou de sortir de train-train quotidien et prendre l’air frais de la montagne à la découverte de notre jolie Suisse.

Plus d’infos sur le VIP PASS >> www.verbier.ch/vip-pass 

_________________

Article réalisé dans le cadre d’une collaboration avec l’office du Tourisme de Verbier.

La rédaction de cet article est faite en toute liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to site top