Black Tap – Genève

Aujourd’hui sur le blog, direction New York en plein Genève! ;)

Je suis allée testée cette adresse très américaine qui a ouvert en décembre 2017 au rond-point de Rive.

Autant vous prévenir de suite, si vous êtes sensibles aux calories, vous risquez de faire une crise de diabète en allant jusqu’au bout de cet article.

Véritable institution à New-York, l’enseigne Black Tap appartenant au Chef étoilé Joe Isodori, est connue pour ses burgers (élus meilleurs burgers de la ville 3 années de suite) et ses crazy shakes so intagrammable!

Ayant tout entendu en terme de retours sur cet établissement, j’ai finalement décidé de me faire ma propre idée. Je me suis laissée tenter par la nouveauté du moment, le Croissant-Burger, pour me lancer.

Proposé à la carte le week-end uniquement, je m’y suis rendue un dimanche en fin de matinée.

Le dimanche étant pour moi mon “cheat day”, cela tombait à pic pour me faire un repas-brunch à l’américaine.

Arrivée sur place, j’ai trouvé les lieux très sympas et complètement dans le thème avec ses carreaux-métro, les tags au mur et les banquettes en cuir. De plus, le personnel jeune et branché a été serviable et sympathique.

Accompagnée de mon mari, nous avons jeté un oeil à la carte quelques minutes et avons commandé les plats suivants:

  • Fried Pickles (9 CHF)
  • Fried Mozzarella (12 CHF)
  • Croissant-Burger sans oeuf et rösti (21 CHF)
  • Croissant-Burger avec frites de patates douces (21 CHF)
  • Black Cherry Shake (19 CHF)
  • Thé froid maison (5 CHF)

Il est fan de cornichons (les tout gros qu’on trouve souvent dans les burgers), moi pas..

Nous avons donc chacun pris une entrée et j’ai vraiment trouvé la mozzarella à tremper dans sa sauce tomate très bonne! Le croissant-burger était aussi très bon, j’ai opté pour les frites de patates douces parce que j’adore ça et j’avais déjà mangé des rösti la veille.

La viande est généreusement servie et le mariage avec le croissant est très bon. Le seul bémol du plat, c’est le choix de mettre un papier au fond de l’assiette que j’ai décidé d’appeler une “américânerie” car le papier sulfurisé mélangé à la sauce fini par se casser et se confondre aux aliments, pas très pratique à mes yeux et je cherche encore son utilité (comme à celle de Trump d’ailleurs).

Parlons maintenant du Crazy Shake! Et pour ne rien vous cacher, quand nous l’avons commandé nous n’avions déjà plus faim.. mais faut-il vraiment avoir faim pour déguster un Crazy shake? Je ne crois pas. Puis bon, comme toute influenceuse qui se respecte, j’étais oooobbbbllllliiiiigggééée de tester cette boisson si parfaite pour Instagram.

On a demandé au serveur de nous surprendre en choisissant le shake qu’il voulait et quelques minutes plus tard on a vu débarquer les meilleurs souvenirs de notre enfance sur un plateau! On s’est fait un plaisir de déguster la chantilly à la cuillère et picorer les bonbons colorés, moi qui ne suis pas trop milkshake, j’avoue que j’ai succombé à son excellence.

#FoodComa

_______________________

Black Tap
Cours de Rive 6
Genève
+41 22 810 83 30
(ne prend pas de réservation)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to site top